Skhirat-Témara: Les détails du programme de développement

  • il y a7 mois
  • 1

 Après Rabat et Kénitra, la préfecture de Skhirat-Témara obtient enfin son programme de développement intégré (PDI) 2019-2023. Son examen était prévu lors de la session de juillet du conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra (R.S.K) tenue lundi dernier. Mais à la dernière minute, il a été décidé le report de ce point suite à la demande de la wilaya. Selon une source de la région, celle-ci réclame plus de temps pour revoir le montage financier du programme dont le budget prévisionnel est de 2,8 milliards de DH. Et également de disposer de la confirmation de certains partenaires pour contribuer à son financement. 


Selon la mouture remise aux conseillers de la région, ce financement devrait, en principe, être assuré par plus d’une dizaine de partenaires publics. En tête de liste des pourvoyeurs, la Direction générale des collectivités locales avec une contribution de 700 millions de DH. Elle est suivie du ministère de l’Equipement (467 millions de DH) et celui de l’Habitat (450 millions de DH) ainsi que la région avec 364 millions de DH. 
«Au menu de ce programme, 84 projets concernant certains domaines prioritaires», indique Abdessamad Sekkal, président de la région R.S.K. Ce dernier rappelle que ce travail s’inscrit dans le cadre d’une vision globale permettant de doter chacune des préfectures et provinces de la région de son PDI. Pour celui de la préfecture de Skhirat-Témara, plus de 60% du budget ont été réservés au renforcement du réseau routier reliant les différentes communes ainsi que la mise à niveau des principaux boulevards et avenues. Parmi les projets prévus, le boulevard Moulay Abdellah (Route côtière Harhoura-Skhirate-Oued Cherrat) sur une longueur de 24,5 km. Ainsi que la réhabilitation du boulevard Hassan 2 sur une longueur de 26 km depuis la sortie de Rabat en traversant Témara passant par Ain Atiq vers Skhirat. Il est également prévu de mobiliser 370 millions de DH pour la restructuration des quartiers sous-équipés au profit des 10 communes de la préfecture. Le monde rural mobilise, de son côté, un budget de 180 millions de DH pour la réhabilitation de 4 communes. 
S’agissant de la promotion de l’activité économique, une enveloppe de 90 millions de DH est prévue pour la réhabilitation de 4 zones industrielles au niveau de la préfecture ainsi que la création d’une nouvelle zone près de Tamesna.


Au cours de cette session, le président de la région a également passé en revue l’avancement des travaux réalisés par l’Agence régionale. 17 projets au niveau routier sont livrés ou en phase d’achèvement et 37 projets en cours de travaux. Concernant le volet enseignement, 261 établissements ont été réhabilités. 

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer
error: Content is protected !!